Articles

Le “problème du tramway” revisité

September 22, 2019


Le “problème du tramway” est une expérience de pensée célèbre abordant des questions difficiles en éthique Dans sa version standard, on imagine que 5 personnes sont coincées sur une voie Un tram arrive à grande vitesse et va les tuer. Mais vous êtes au poste d’aiguillage et pouvez le dévier sur une autre voie et sauver les 5 personnes. Mais il y a un hic. Une personne est coincée sur l’autre voie. Donc pour sauver les 5 personnes il faut en sacrifier une. Que feriez-vous ? La plupart des gens disent qu’il faut dévier le tram pour sauver le plus de personnes possibles. Le problème se complique si la personne sur l’autre voie n’est pas un inconnu mais un proche. Dans ce cas, les gens sont moins disposés à sacrifier un proche pour sauver 5 étrangers. C’est un vrai dilemme moral. Voici maintenant une nouvelle variante : Imaginez que sur la 1re voie il n’y a pas 5 personnes mais tout un groupe d’animaux. Poules, cochons, vaches, etc. Le train approche et va tous les tuer. Allez-vous tirer la manette pour les sauver ? Je sais ce que vous pensez : qui est coincé sur l’autre voie ? Voici le hic : Personne. Rien. Ni humain, ni animal nul part Je vous demande juste si vous allez tirer la manette pour sauver tous ces animaux sans défense ? Sachant qu’il n’y aura ni victime ni conséquence négative. Que feriez-vous? Vous dévierez le tram, n’est-ce pas? Et si je vous disais que ce n’est pas juste une expérience de pensée qu’il s’agissait d’un choix réel que vous pouvez faire tous les jours? Et sauver ainsi de vrais animaux sans défense ? Tirer sur la manette s’appelle “manger végane” Si vous le faites pendant un an, vous sauvez environ 200 animaux des animaux terrestres et aquatiques. Ni victime, ni sacrifice. Juste un choix qui demande un peu de réflexion et de préparation. Si vous ne déviez pas le tram et mangez comme un omnivore typique davantage d’animaux sans défense vont mourir. Songez-y. Cliquez sur “j’aime” si vous tireriez la manette dans la vraie vie. Cliquez sur “je n’aime pas” si vous laisseriez les choses continuer sans rien faire. Le choix vous appartient Mais c’est un choix réel. Avez-vous l’impression que c’est un vrai dilemme moral ?

No Comments

Leave a Reply